Locataire versus Propriétaire


Locataire versus Propriétaire

LOCATAIRE VERSUS PROPRIÉTAIRE

 

Lors de réparation en plomberie la première question est souvent « à qui revient cette dépense ? Au locataire ou au propriétaire ? »

 

Locataire versus Propriétaire. Il faut savoir que le locataire a l’obligation d’assurer l’entretien courant des équipements mentionnés dans son bail, d’en faire les réparations et de réparer les dégradations commises dans la location.
Le locataire peut être amené à payer de grosses réparations si les dégâts sont dus à un mauvais entretien de sa part.

Le propriétaire à l’obligation d’effectuer les grosses réparations dues à la vétusté ou la malfaçon.

A noter que le locataire doit avoir l’accord préalable de son propriétaire avant d’effectuer des travaux, sauf si ceux-ci sont urgents et obtenir le remboursement après.


Voici le détail des travaux qui sont à la charge soit du locataire soit du propriétaire :

Canalisation :
– A la charge du propriétaire : Il doit en assurer la réfection, le détartrage et la réparation des problèmes d’étanchéité.
– A la charge du locataire : il doit en assurer le dégorgement.

Évier, lavabo :
Le locataire doit en assurer l’entretien, prévenir l’apparition de calcaire et le bon écoulement. Procéder au changement de joints si nécessaire.

Robinetterie :
– A la charge du propriétaire : Si celle-ci est vétuste, il doit procéder à son changement.
– A la charge du locataire : Il doit procéder au remplacement des petites pièces.

WC, douche :
Le locataire doit en assurer l’entretien, prévenir l’apparition de calcaire et le bon écoulement. Procéder au remplacement de joints, de pomme de douche, lunettes WC et flexibles si nécessaire.

Parties communes :
Tout ce qui se situe dans les parties communes sont à la charge du propriétaire, le locataire doit en revanche en assurer l’entretien, prévenir l’apparition de calcaire et le bon écoulement.


Il est à noter que si le bailleur refuse de faire les travaux qui sont à sa charge, le locataire peut le mettre en demeure de faire et en cas de refus s’adresser au tribunal d’instance afin d’obtenir la réalisation des travaux. Le locataire peut dans certains cas exiger une résiliation de bail.
Dans le cas contraire si le locataire refuse de réaliser les travaux qui sont à sa charge, le bailleur peut utiliser le dépôt de garantie et résilier le bail.

Plombier paris. Locataire versus Propriétaire